étoiles

je fume à la fenêtre avec tous les oiseaux
qui flânent dans les hêtres et parmi les roseaux
et dans un coin de ciel zébré de sables chauds
je vois l'été au loin sa silhouette et son dos
c'est un caprice en mai il fait vert il fait beau
mais ce calice en l'air qui s'emplit de sirops
gargarise le rêve d'hommes au bord de l'eau
les eaux claires
qui ruissellent parmi les feuilles vertes
sont un peu d'air
pour tes grands yeux verts

A clockwork strawberry

video

pillow

La meurtrière du temps
dans sa robe rouge prune
tenait à la main le pétale givré par le vent
et dansait étourdie dans les blés
en croquant les nuages et courbant tout son être
comme une onde sauvage
comme une pauvre bête
une femme blonde dans les champs affolés
qui jouait à faire l'enfant
au milieu des larousses géants et des frelons
qui venaient de l'aurore béante
elle humait sa jeunesse et fermait les paupières
la chevelure fuyante et le corps en avant
elle grimpait dans les airs
se sentait étrangère
les yeux dans les oiseaux
et les paumes ouvertes
pour aspirer les cieux
elle osait galoper sur les gros cumulus et perçait leur secret
et l'on vit tout à coup
se dessiner alors

un sourire gêné et empreint de mépris
sur le visage fort
familier et aigri
de polichinelle

le fameux incompris

s'allonger dans l'herbe mouillée du pré vert

La forêt était remplie de coureurs et de feuilles vertes, le verre de rhum, l'air de mirages, la bouche d'orages.

Une fête avec tout Blanche pour la fin de l'année !
Un barbecue dans le parc !
Une fête mondiale chez juju en juin !
Une fête de la vie en Bretagne !
Une fête dans la piscine d'Irène !

les projets, sans intertextualité avec la frustration ménardo-igorienne, fleurissaient à foison dans le parc sous les beaux jours d'un printemps boiteux.


la khôlle d'espagnol et notamment l'improbable khôlleur, chemise à carreaux rouges, jaunes, verts, bleus et j'en oublie, assortie aux chaussures, un goût accru pour la couleur à outrance, une structure capillaire douteuse, quelques boucles aux quatre vents prolongées par des pattes taillées jusqu'en dessous des lèvres, pour former un collier ouvert qui semble pincer le menton nu. ça ne met pas en confiance, surtout quand vous n'avez pas compris le texte, mais j'ai fait une explication impressionniste du texte, qui, par malheur, "ne marche pas en France".

Puis j'enrageais de n'avoir pu filmer l'abeille rampante se hissant avec force acharnement sur la corolle mouillée d'une jonquille rose égarée sur le bitume, ce fut d'une poésie grisante.

Alors, rouge de sang, noir de poil, blanc de vie et gris d'ennui, je marchais et marchais et marchais ce samedi sans manger sans fumer sans patience sous la pluie dans le métro, ignorant sur les journaux les lignes noires stagnantes sans émotion, et traversais les villes pour qu'enfin le décor s'aère et reverdisse,


video

Starring Charles du Crest.

Après la pluie, nous allâmes parmi les vaches peureuses libérer les corbeaux dans leurs cages, trouvâmes le pont des arts de Saint-Augustin, fîmes du danao un totem, chantâmes des louanges au soleil et des diatribes aux pluies, fumâmes lentement, regardâmes l'eau couler sous le pont, perdîmes à partir de ce moment toute notion de l'existence d'une quelconque dimension temporelle, puis rencontrâmes moult personnages locaux, et enfin nous fuîmes par feux et fumées...



I saw a clockwork orange but fell asleep before the end.



Le matin fut servi du champagne, quelque punch, puis le vin que l'on habillât de rose puis de bordeaux, tout tournait, et duc restait heureux, puis Oriane elle-même tomba des nues, le déjeuner prenait des airs d'été.

"L'homme a un problème, il veut la vérité mais n'a pas les moyens de la cerner, la seule question qui m'intéresse, c'est le big bang, qu'y avait-il avant le big bang ? Une fois que l'on aura trouvé cette question, on saura tout, d'où on vient, où on va, et pourquoi. Les autres questions ne m'intéressent pas" dixit du Crest père.

Train, ennui, bille errante, sans temps s'écoulant, immeubles, Paris, Versailles, parc de Diane, maison, chambre, rêves, mort du rêve, absentéisme, beau temps, cigarette, Sophie Marceau, Lucie, poésie, d'Aspermont dans ses oeuvres efface tout cliché, enfants et bruit, Johnny se prend pour un acteur, fraîcheur verte de la soirée retrouvée, aperçu d'un heureux cueillant des braises :


Quand ton ombre se dresse
Puis se crampe et se cambre sur un air de vivre
Dont elle voit la noblesse,

Je murmure et confesse
Qu’au galbe de tes reins, sur tes seins qui se livrent,
Doucement apparaissent

Quelques gouttes de liesse,
Par la nuit saupoudrées sur la surface lisse
De ta peau poétesse.

vent de nouveau

Je vous ai manqué


Mais j'ai découvert la fluidité acide voir même acidulée du style de devendra banhart

la sérieuse fantaisie de being john malkovitch
j'ai voulu boycotter avril en vain
j'ai passé des vacances poétiques
j'ai kiffé kung-fu pandadou, ... dadou ? pan !?
j'ai vu des monstres à la plage
j'ai écouté les pulsations déréglées du coeur de Bloody Jack
j'ai parcouru de long en large le pont des hasards
suis tombé sur des ires des arts et dix ors,
Isaure..
(j'ai perdu un grand briquet bleu s'il vous plaît)
j'ai touché d'un doigt timide la masse flasque de la fainéantise à son paroxysme
j'ai rendu des devoirs complets pour les 2 premiers concours blancs
j'ai désormais seize poèmes achevés pour l'heureux cueille

Maintenant je reviens de l'ennui tel le cavalier qui s'entête et vous déverserai comme une offrande précieuse ce que l'on aura capturé de beau dans l'air environnant nos cils et nos doigts pointés vers les crépuscules crépitant d'astres poudroyant aurait dit la soeur Anne.

En attendant, il y a les con cours blancs qui posent une barrière infranchissable à l'exécution instantanée de toutes ces belles promesses, ainsi je vous donne rendez-vous sur les pavés rouges de mes trottoirs imaginaires à partir de la semaine prochaine, si vous le voulez nous irons marcher dans Paris nous retournons au pont des arts un peu, carrefour de quelque folie volage et universelle étalée sans ménagement avec de gros pinceaux sur chaque planche et chaque pan de mur autour de la Seine inébranlable lorsqu'elle s'aventure sous notre pont des ires.

Quoique